Nos 8 conseils de choc pour réussir votre projet ERP

Vous souhaitez vous équiper d’un progiciel ERP ? Quand on sait qu’un ERP a une durée de vie d’entre 8 et 10 ans et représente un investissement important, il est clair que la préparation d’un projet ERP n’est pas à négliger. Pour vous aider dans vos préparatifs, nous avons demandé à nos experts leurs meilleurs conseils et les pièges à éviter.

 

 

Nos conseils pour votre début de projet ERP

 

Lancer un projet ERP peut être assez intimidant. Voici les 4 recommandations de nos experts pour commencer votre projet sur les meilleures bases.

 

1 – Établissez un cahier des charges complet

L’objectif d’un projet d’ERP pour une entreprise est de trouver un progiciel de gestion qui pourra répondre à ses problématiques et augmenter sa productivité. Avant même de commencer à comparer les ERP sur le marché, il est important de rédiger votre document technique de référence : le cahier des charges.

Le cahier des charges décrit les besoins que vous avez identifiés, les problématiques soulevées et les objectifs spécifiques qui seront atteints à l’issue de la mise en œuvre de votre ERP. Il vous servira de référence pour suivre l’évolution de votre projet et évaluer son adéquation avec vos besoins.

Il est crucial que votre cahier des charges détaille aussi les investissements financiers nécessaires et les bénéfices attendus. En effet, ce n’est qu’avec ces chiffres que vous pourrez juger de la rentabilité financière du projet, autrement dit de son ROI.

 

Calculer le ROI ERP

 

2 – Choisissez bien votre équipe et votre méthodologie de projet

Nous vous recommandons ensuite de prendre le temps de constituer une bonne équipe et de définir une méthodologie claire pour la gestion de votre projet.

Nombre de projets prennent un retard considérable du fait d’un manque de qualification du chef de projet ou d’une mauvaise structure de l’équipe. Sans une équipe qualifiée et acquise à la cause de votre projet, les résultats escomptés pourront difficilement être atteints.

 

3 – Anticipez les risques du projet et impliquez utilisateurs et direction

Comme tout projet, chaque projet ERP implique des risques. Vous devez donc définir un plan de gestion des risques probables. Par exemple :

  • Comment et quand s’occuper de la maintenance et du support de l’ERP
  • Quelle stratégie adopter face à la nécessité potentielle d’aménagements supplémentaires

Vous avez tout à gagner à beaucoup anticiper et faire preuve de prudence.

Votre projet peut également dérailler du fait d’un manque d’implication de votre direction ou des utilisateurs finaux de l’ERP. N’oubliez pas qu’il faut que toutes les cibles de votre projet soient représentées dans votre équipe projet. Nous vous recommandons d’appliquer une méthode participative comme méthodologie de projet afin que votre ERP final réponde bien à vos besoins.

 

4 – Prenez votre temps pour faire le bon choix de logiciel, d’éditeur et d’intégrateur

Avant d’entrer dans la phase d’exécution de votre projet, vous devez faire le choix du logiciel, de l’éditeur et de l’intégrateur de votre ERP. Prenez tout le temps qu’il vous faut afin d’analyser toutes les propositions de solutions qui vous seront faites. Entre une solution Open Source ou un ERP Cloud, faites très attention au moindre détail.

L’ERP que vous aurez décidé de choisir doit répondre exclusivement aux besoins et conditions décrits dans votre cahier des charges. Choisissez l’intégrateur et l’éditeur qui pourront le mieux vous accompagner lors du processus de déploiement.

Besoin d’une recommandation ? Nous ne pouvons que vous conseiller Microsoft Dynamics 365 Business Central, l’ERP Cloud de Microsoft. Cet ERP généraliste et nouvelle génération plait beaucoup car il convient à toute taille d’entreprise et tout type de secteur.

 

 

Nos conseils pour réussir votre déploiement d’ERP

 

Après avoir choisi un logiciel, il faut lancer son déploiement. Pour cette deuxième phase de votre projet ERP, voici les deux plus grandes erreurs à éviter d’après nos experts.

 

1 – Ne négligez pas la phase de test pendant le déploiement

Pendant le déploiement, il est très important que vous réalisiez un test global et détaillé. Il permet de vérifier la compatibilité entre les fonctionnalités développées dans l’ERP et vos besoins. Tenez compte des retours et critiques des utilisateurs afin de procéder aux ajustements nécessaires. C’est le seul moyen de s’assurer du bon fonctionnement de votre ERP.

 

2 – Investissez suffisamment dans la formation et l’accompagnement au changement

Si les utilisateurs finaux ne savent pas s’en servir de façon optimale, votre projet d’ERP ne pourra être la réussite dont vous aviez rêvé. Il faut donc prévoir une bonne période de formation et d’accompagnement au passage sur un outil. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour faciliter la formation de vos équipes et l’identification de points bloquants à régler progressivement.

 

 

Nos conseils pour la finalisation de votre projet ERP

 

Pour finaliser votre projet ERP faites régulièrement le point sur le ROI de votre ERP et sur vos retours d’utilisateurs. Vous pourrez ainsi lui apporter les derniers ajustements nécessaires.

Tout d’abord, nous vous recommandons de collecter continuellement les retours des utilisateurs de votre ERP. Il ne s’agit pas de faire un seul sondage quelques mois après la fin de la phase de test pour faire quelques derniers ajustements. Il est probable que les utilisateurs continueront à découvrir des points à remonter à mesure qu’ils apprendront à utiliser l’ERP. Il est aussi possible que les besoins de votre entreprise évoluent au cours de votre projet d’ERP et il faudra donc que le progiciel s’y adapte.

Ensuite, nous vous recommandons de faire le point à date fixe sur le Retour Sur Investissement de votre projet. Procédez à une évaluation trimestrielle ou semestrielle des résultats obtenus depuis la mise en exploitation de votre ERP. Faites ressortir aussi bien les améliorations (gain de temps, gain de visibilité, réduction des coûts, amélioration de la performance…) que le coût total à date du projet.

Articles liés

Aligner ventes et marketing
Comment aligner ventes et marketing ?
Ne pas aligner votre équipe commerciale et votre équipe marketing, c’est réduire leur efficacité et vous mettre des bâtons dans les roues. …
Mise en place ERP
Mise en place d’un ERP : les 6 erreurs classiques à éviter
La mise en place d’un ERP prend plusieurs années et un ERP se change tous les 8 à 10 ans. Il est donc crucial d’éviter les pièges suivants. …
CRM Commercial
Pourquoi choisir Dynamics 365 for Sales pour vos équipes de vente ?
Microsoft Dynamics 365 for Sales est devenu un CRM de référence pour les équipes commerciales. Découvrez toutes ses fonctionnalités. …